L'Enseigneur

« Les élèves sont comme les animaux : ils agissent non par intelligence, mais par instinct! » C’est ce que se répétait l'enseigneur, jusqu'au jour où il pète les plombs et commet l'irrémédiable. Aucune pièce de théâtre n'a aussi bien décrit la vie de prof depuis Madame Marguerite. Elève doué, ébloui par son maître de latin et de grec, l'enseigneur choisira le métier que son père appelait le plus beau métier du monde, par vocation. Ensuite, de désillusion en désillusion, il entamera sa descente aux enfers: des problèmes surgiront avec les élèves, les collègues, les parents et la hiérarchie. «Il y a de quoi se flinguer, lui répétait Raymond un collègue prof de math. Ah! Si on mettait des armes dans les mains des enseignants ! ». Lassé d'être une victime, l'enseigneur passera à l'attaque. Que s'est-il passé pour en arriver là ? C'était pourtant un bon prof jusqu'alors. Pourtant rien n'arrêtera la machine infernale. Après avoir commis son crime, il purgera sa peine en prison, puis « sur les plateaux, dans la lumière, là où sont morts Oedipe et Macbeth. Au travers d'un récit tendre et cruel, Jean-Pierre Dopagne sait nous maintenir en haleine et mettre en lumière les difficultés de la vie de professeur dans l'école actuelle. Bien plus qu`un règlement de compte ce monologue est un appel pour une société plus humaine. Extrait « En entrant, j'ai compris. J'ai vu leurs jeans et leurs baskets. J'ai vu leurs fesses en équilibre précaire au bord des chaises. J'ai vu leurs torses affalés. Et leurs chewing-gums. Leurs yeux vides et leurs regards morts. Une classe de terminale ! Comme chaque premier jour d'une nouvelle année, je leur ai posé la question : Qu'est-ce que ça veut dire, être prof de littérature ? Quand j'ai commencé le métier, tout jeune, je ne me la posais pas. Je n'imaginais pas qu'elle pût se poser. Et paradoxalement, j'avais la réponse. En vieillissant, je me suis posé la question et je n'avais plus de réponse. De toute façon, m'a dit un jour un élève, il y a des choses plus importantes. » Presse « Ce personnage hors du commun est une figure de théâtre à part entière, dont on ne fait pas aisément le tour, dont le mystère demeure entier. » Jacques De Decker, Le Soir « (L'Enseigneur), drôle et pathétique dans un texte intelligent, au cynisme ravageur, qui nous révèle un auteur de chez nous qu'il faudra jouer à travers tout le pays et à l'étranger. » Jacques Hislaire, La Libre Belgique « Purement narratif, le texte fait son oeuvre : Dopagne a construit suffisamment de rebondissements afin que le récit demeure passionnant tout au long des cent minutes. » De Morgen.

Pour en savoir plus: - http://www.testamentdespoetes.be/dopagne.htm

                             - Site de l'auteur: http://www.dopagne.com/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site